Imprimer

Une société civile est une structure sociétale permettant d’exercer une activité civile.

Ainsi, elle peut avoir différentes fins :

  • elle peut être à objet professionnel,
  • elle peut résulter de la mise en commun de moyens,
  • elle peut être à objet immobilier,
  • elle peut être constituée en vue de gérer un portefeuille titres,
  • ...

Gérer son patrimoine immobilier au travers d’une SCI véhicule une image de prestige. Cela fait chic et impressionnera vos invités au cours d’un diner.

Pour autant, un invité éclairé et tatillon pourra toujours, à juste titre, vous prendre à contre-pied sur deux aspects.

Le premier est la pertinence de l’utilisation d’une SCI. La société civile génère des coûts qu’il convient de supporter seulement dans la mesure où, le patrimoine à gérer ou à acquérir, est ou sera, suffisamment conséquent.

Le deuxième est la finalité de la SCI. Le recours à une société offre la possibilité d’utiliser un ensemble de leviers. Ces derniers doivent être actionnés en vue d’atteindre une stratégie clairement identifiée. En l’absence de définition d’un cap à suivre, la SCI peut s’avérer inutile, voire, néfaste ! Il vaut mieux alors préférer une bonne indivision, qu’une mauvaise SCI.

Une fois que la stratégie est définie, le bon actionnement des leviers suppose de répondre à un ensemble de questions :

  • vaut-il mieux avoir un capital fort ou un capital faible ?
  • faut-il pratiquer l’amortissement comptable ?
  • quel régime fiscal choisir : IR ou IS ?
  • comment rédiger les statuts ?
  • qui mettre au capital, quand et comment ?
  • comment financer les investissements ?
  • ...