La loi de finances rectificative pour 2022 nous apporte quelques nouveautés. Bien que ce ne soit qu’un détail pour beaucoup, sur l’avis d’imposition sur le revenu que reçoit annuellement chaque contribuable français figureront le taux moyen et le taux marginal d’imposition.

Bonne nouvelle cette année !
En attendant l’exonération totale et définitive de votre taxe d’habitation de votre résidence principale en 2023, l’abattement sera renforcé en 2022.

Quelle que soit la nature du bien vendu (appartement, maison, chalet...), la plus-value réalisée lors de la vente d’une résidence principale peut être totalement exonérée.

Beaucoup d’entre vous se sont interrogés, à l’occasion des fêtes de fin d’année, à propos de la frontière entre la donation et ce que l’on appelle le présent d’usage. En effet, la distinction entre présent d’usage et don manuel est délicate, mais il est pourtant nécessaire de la comprendre puisque leurs conséquences fiscales sont considérablement différentes.

En voilà une bonne nouvelle ! Le Gouvernement s’est montré particulièrement généreux cette année. Celui-ci a annoncé à travers son projet de loi de finances pour 2023 que le barème de l’impôt sur le revenu pour les revenus 2023 serait revalorisé en fonction de l’inflation (+5,4%). Cela aurait évidemment un impact sur une revalorisation dans les mêmes proportions des tranches des barèmes de taux neutres, du PAS et des plafonds des avantages liés au quotient familial. Il y aura également une revalorisation, malgré le fait qu’ils ne soient pas indexés sur l’impôt sur le revenu, des seuils et limites relatifs à la décote et à l’abattement pour enfant rattaché. Voilà qui devrait permettre d’améliorer le pouvoir d’achat des ménages Français…