Les souscriptions effectuée sur ce type d’investissement ont été prorogées par la loi de finances pour 2013. Ce dispositif est applicable jusqu’au 31 décembre 2016.

Principe 

Les FCPI sont des fonds communs de placements dans l’innovation. Ce sont des OPCVM dont l’actif est composé au minimum de 60% de titres de certaines PME non cotées, innovantes. Le solde de l’actif (40% environ) est investi librement, en fonction de la stratégie du gérant.

Les FIP (fonds d'investissements de proximité) sont les petits frères des FCPI. Ils sont apparus en 2003. Ce sont des fonds communs de placements à risques, à vocation régionale, dont 60 % des actifs sont investis dans certaines PME et 10 % dans des sociétés de moins de 5 ans.

Personnes concernées 

Tout contribuable pouvant bloquer une épargne au moins cinq ans.

Avantage fiscal 

A l'impôt sur le revenu :

  • une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 18 % des versements effectués, dans la limite de 12 000 € pour un célibataire et de 24 000 € pour un couple (soit une économie d’impôt sur le revenu de 2 160 à 4 320 €)
  • exonération d’impôt sur les plus-values réalisées (hors CSG, CRDS et prélèvements sociaux)

Le montant de la réduction d’impôt rentre dans le cadre du plafonnement global de certains avantages fiscaux (plafond de 10 000 €).

 A l'impôt sur la fortune :

  • une réduction d'impôt égale à 50 % des montants investis, plafonné à 18 000 € dans le cadre de souscription de parts de FIP, FCPI.