Imprimer

La nature des revenus tirés de la location de locaux meublés à usage d’habitation diffère de celle de la location non meublée.

Ils sont imposables dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et non pas aux revenus fonciers issus de location nue.

Compte tenu de la législation de l’épargne, la location meublée, de part cette typologie de fiscalité, permet de générer de la trésorerie (les loyers encaissés) avec une quasi-absence de fiscalité (l’amortissement) que ce soit pour la location meublée professionnelle ou non professionnelle. En effet l’appartenance à la catégorie des BIC permet l’amortissement de l’immeuble et du mobilier loué, sous réserve de leur inscription au bilan.

Ceci constitue une véritable opportunité pour créer des revenus issus de votre patrimoine.

Pour d’avantage de sérénité il est possible de réaliser la location meublée dans le cadre de résidences de services (tourisme, EHPAD) c’est-à-dire confier un bail commercial à un spécialiste.

Ainsi dans un contexte de mouvance politique et fiscale, la location meublée est une stratégie judicieuse pour :

  • générer des revenus indexés
  • gommer tout ou partie de la fiscalité associée à ces revenus
  • s’affranchir des soucis de gestion

Opter pour la location meublée c’est s’assurer un complément de revenu dans un cadre optimal.

Vous trouverez dans cette rubrique la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) ainsi que la Location Meublée Professionnelle (LMP).