Imprimer

Apparenté à une opération de crédit, c’est un prêt garanti par une hypothèque sur un bien immobilier de l’emprunteur à usage exclusif d’habitation. L’emprunteur ou les co-emprunteurs reçoivent le prêt sous la forme d’un capital (versement unique) ou d’une rente (versements mensuels).

Le prêt viager hypothécaire s’adresse aux seniors, quelle que soit leur santé. Les applications du prêt viager hypothécaire sont nombreuses : maintien à domicile, règlement de frais liés à la santé, donation, complément de retraite, remboursement de prêts en cours…

C’est un financement sécurisé puisque le souscripteur ou les co-souscripteurs reste(nt) pleinement propriétaire(s) du bien objet de l’hypothèque. Par ailleurs, le montant du prêt viager hypothécaire qui est octroyé est plafonné en fonction de la valeur du bien, de l’âge, et de l’éventuel capital de prêt qu’il reste à rembourser sur ce bien. Le remboursement de la dette (capital et intérêts) est effectif au décès de l’emprunteur, ou du dernier des co-emprunteurs s’ils sont plusieurs, sauf en cas de vente ou de démembrement du bien hypothéqué. Lors du décès, le montant du prêt viager hypothécaire (capital initial + intérêts cumulés) sera couvert par la vente du bien qui fait l’objet de l’hypothèque. Le montage du prêt viager hypothécaire est réalisé de telle sorte que les héritiers n’aient pas à assumer le remboursement du prêt, seule la vente du bien permettant de le couvrir. Si la valeur du bien ne permet pas le remboursement du prêt viager hypothécaire augmenté des intérêts, la banque supporte la perte. Par contre, si la vente permet de dégager un excédent, il sera acquis aux héritiers.

Pour plus de renseignements ou si vous avez des interrogations, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.