Imprimer

L'assurance d'un prêt est une assurance temporaire, limitée à la durée d'un emprunt, qui garantit le remboursement de celui-ci en cas de décès. Elle est le plus souvent complétée par des garanties d'assurance de personnes couvrant les risques d'incapacité, d'invalidité et éventuellement de perte d'emploi.

L’assurance emprunteur est généralement une condition nécessaire à l’obtention d’un prêt. Bien qu’il n’y ait pas d’obligation légale, les établissements de crédit demandent le plus souvent à leurs clients d’être assurés.

La convention AERAS

La convention AERAS (S'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) a pour objet de proposer des solutions pour élargir l'accès à l'assurance et à l'emprunt des personnes ayant ou ayant eu un problème grave de santé.

Pour en savoir plus : http://www.aeras-infos.fr/

Comment s'assurer ?

Depuis le 1er septembre 2010, l’emprunteur a la possibilité de souscrire un contrat d’assurance auprès de l’assureur de son choix, autrement appelé délégation d’assurance.

L’assurance collective et le prêt

L’assurance collective liée à un prêt est souscrite par l’établissement de crédit au profit des emprunteurs. Elle présente de nombreux avantages pour l’emprunteur :

  • les formalités d’adhésion sont simples;
  • les risques sont mutualisés, c'est-à-dire répartis entre tous les emprunteurs ayant adhéré au contrat d’assurance collectif;
  • les coûts sont réduits, car il s’agit d’un contrat assurant un grand nombre de personnes.

Les autres possibilités d’assurance de prêt

L’emprunteur ou l’assureur peut rechercher d’autres solutions, par exemple :

  • la souscription d’un contrat d’assurance individuel de prévoyance spécifiquement adapté au risque présenté;
  • le transfert au profit du prêteur des garanties souscrites dans le cadre d’un contrat d’assurance vie;
  • le nantissement d’un capital (bons de capitalisation...);
  • le recours à d’autres sûretés, telles que le nantissement d’un portefeuille de valeurs mobilières, la caution ou le gage.

La pluralité d’emprunteurs et l’assurance de prêt

Si plusieurs personnes contribuent au remboursement du prêt, il faudra veiller à ce que chacune soit assurée en proportion de sa contribution. On peut, par exemple :

  • assurer chacun pour la totalité du capital, l’assureur paie alors la totalité de ce qui reste dû en cas de décès de l’un des assurés;
  • assurer chacun pour 50 % du capital, l’assureur paie alors la moitié de ce qui reste dû.